Salle de concert Bourgie

La meilleure acoustique à Montréal

Description du projet

À Montréal, il y a une ‘’mode’’ de transformer des églises abandonnées ou désaffectées en immeubles à condominium. Dans le cas de l’église patrimoniale Erskine and American, acquise par le Musée des beaux-arts de Montréal, elle fût plutôt transformée en une somptueuse salle de concert destinée principalement à la musique de chambre. C’est franchement mieux ! Notre implication dans cette transformation nous a permis de tout mettre en œuvre pour que l’empreinte originelle du lieu puisse transparaître. Bon… on en convient que l’autel n’a plus la même vocation mais l’acoustique caractéristique du lieu est conservée et même embellie par le réflecteur acoustique situé au-dessus de la scène. Un effort accru a été apporté pour que les systèmes multimédias soient intégrés de la façon la plus discrète possible.

Informations

CLIENT: Musée des Beaux Arts de Montréal
DATE : 2011
COÛT DE CONSTRUCTION : 20 M$

Notre implication

Le principal défi dans cette salle était de faire en sorte que l’intégration de toute la machinerie scénique et de toute l’infrastructure réseautique soit la plus discrète possible, afin ne pas altérer et de respecter l’architecture historique de ce lieu. L’ensemble des combles de l’église est aménagé pour recevoir la motorisation du pont central et des ponts latéraux, facilitant ainsi par la même occasion l’accès pour l’entretien et les services appropriés.

Quelques faits saillants

Ergonomie d’intégration scénographique
Intégration architecturale du système de sonorisation principal
Conque acoustique
Nouveau plancher de salle entièrement en bois
Pont central et latéral motorisé
Panneau de contrôle tactile et sans-fil
Respect du cachet historique