Muséums Nature | Planétarium Rio Tinto Alcan

Deux boules dans l’espace !

Description du projet

Non, ce n’est pas le titre d’un film douteux des années 80 ni une nouvelle sorte de crème glacée. Depuis avril 2013, il y a bien deux dômes qui ont poussé à côté du Stade Olympique. Une fois à l’intérieur, vous pourrez vous rendre jusqu’aux confins de l’Univers. Vous êtes sceptiques ? Allez vous installer confortablement dans l’un des fauteuils parfaitement incliné pour vous permettre d’apprécier ce voyage immersif. Nous avons pensé à tout pour que vous, le spectateur, en ayez plein la vue. Ce sera grâce aux résolutions 4k et 2k que vous pourrez presque toucher aux étoiles. Et tout comme dans Star Wars (excusez-la !), il y a des sons dans l’espace. Beaucoup de sons. L’immersion est totale !

En ce beau mois de juillet 2015, le Planétarium vient de recevoir la certification LEED NC Niveau Platine tant attendue depuis l’ouverture du lieu. Félicitations pour cette belle récompense !!

VOIR LA VIDÉO SUR YOUTUBE – Crédit vidéo: Radio-Canada.

VOIR LA VIDÉO SUR YOUTUBE – Crédit vidéo: Espace pour la vie

Crédits photo : David Giral

Informations

CLIENT: Cardin Ramirez Julien
DATE : Avril 2013
COÛT DE CONSTRUCTION :  48 M$

Notre implication

Étant le type de projet que nous ne faisons qu’une fois dans notre vie, nous avons entrepris d’effectuer plusieurs voyages de reconnaissance à l’international afin de visiter différents planétariums et de s’imprégner de leurs caractéristiques extrêmement niches, tant au niveau scénographique que technologique. Notamment le planétaire qui, à lui seul, permet une reproduction fidèle du ciel étoilé tel que vu de la Terre, et ce, pour les deux hémisphères. Une coordination étroite fut nécessaire avec tous les professionnels et les entrepreneurs tout au long du projet pour s’assurer qu’aucune partie de l’Univers ne soit oubliée.

Crédits photos : Marc Jobin

Quelques faits saillants

Système de transport de signal vidéo sur fibre optique
Salle de serveurs de Niveau A1
Planétaire spécialement conçu pour le Planétarium Rio Tinto Alcan
Collaboration technologique entre Japon –  États-Unis – Espagne – Canada
Automate de gestion de l’éclairage
Trois salles de formation entièrement automatisées

Crédits photo : Stéphane Brügger